CLASTIC ART BRUT ET MARIONNETTE

 

CLASTIC, ART BRUT ET MARIONNETTE

l’inerte et le vivant

 

installation

 

Cette installation présente une réflexion sur les rapports de l’inerte et du vivant au théâtre, à travers les traces de 50 ans de cheminement artistique de François Lazaro, du Clastic Théâtre et du clastique au théâtre :

 

Poupées, pantins, dispositifs scénographiques, photographies, vidéos, bandes sonores, vestiges, essaient de retracer des ilots de présences et d’atmosphères développées dans des spectacles qui ont fait date dans l’histoire de cet art depuis le début des années 80 : Le Horla, Entre chien et Loup, Le rêve de votre vie, L’oggre et la poupée, Des Hurlements montaient le long des saules pleureurs,

 

On y découvre aussi l’empreinte de trois des collaborateurs privilégiés de François Lazaro, avec lesquels il a travaillé aux frontières de l’art brut, pour le théâtre : l’auteur dramatique Daniel Lemahieu, le plasticien hors les normes Francis Marshall et le musicien décalé Jacques Di-Donato.

 

 

 » De tous ces pantins, effigies, poupées, marionnettes esthétiques, formes scéniques présents dans cette installation, aucun n’aurait existé sans les textes qui les ont suscité et qu’ils ont fidèlement servi. Ces images, ces formes ne sont pas nées « du cerveau d’un artiste qui s’exprime », mais d’une écoute, d’une tension pour faire entendre ces textes au plus juste, au plus profond, pour partager leur sens et les émotions. « 

François Lazaro

 

Cette installation,  a connu deux premiers états

  • L’un à l’université d’Artois à Arras, du 7 au 22 mars 2016, dans le cadre de l’opération TERRITOIRES CLASTIQUES – pour en finir avec la marionnette.

 

Dépliant  TERRITOIRES CLASTIQUES

 

  • L’autre à la Bank à Redon, du 14 décembre 2016 au 24 mars 2017, dans le cadre de l’installation CLASTIC, ART BRUT ET MARIONNETTE.

 

EXPO REDON dossier